CHÂTEAU
LIVERSAN

Haut-Médoc

CHÂTEAU
LIVERSAN

Haut-Médoc

Le vignoble du Château Liversan vous saisit par la beauté sauvage de son plateau de graves à sous-sol calcaire qui domine les vignobles de Pauillac.

Ceint de bois classés qui nous séparent de la prestigieuse appellation de Pauillac, nos frontières sont végétales.  

50 hectares d’un seul tenant avec une variation de terroirs et cépages repris en exploitation avec le millésime 2016. Posés sur socle calcaire, nos sols se distribuent en douceur selon une légère pente, drainante du nord au sud. Merlots, cabernets et petits verdots maillent aléatoirement mais pertinemment notre vignoble. La continuité pédologique autorise une implantation juste de nos cépages.

Ce sol délicat ressent rapidement les contraintes hydriques, nos cépages doivent lutter et la concentration de nos vins s’en suit.

Au Château Liversan, nous travaillons à la bonne santé du végétal, des hommes et de toute la vie qui nous entoure.  

Toucher les sols, les aérés, coloniser le sous-sol calcaire, des racines ancrées dans la terre, bien solides comme nos espoirs à révéler chaque année les saveurs du terroir.

Tailler en imaginant nos 6 grappes par pied, sélectionner nos meilleurs rameaux en mai, conserver les plus belles grappes, les exposer au soleil, attendre et savoir patienter pour choisir la meilleure maturité de chaque parcelle voici les secrets de Liversan.

Le sol est patient, colosse antique au pied de calcaire à Liversan et la vigne nous aide à traduire ce qu’il a à nous dire, pour qui veut s’en donner la peine !

Liversan est une poignée de main ferme et longue, elle ne vous écrase pas mais vous laisse le temps de goûter et de transmettre l’émotion que le dégustateur voudra y trouver.

Histoire

Au XVIIIème siècle, Les Marquis de Latresne, Chevaliers de l’ordre de Malte, furent les premiers propriétaires du Château Liversan et lui donnèrent ses lettres de noblesse.

Plusieurs propriétaires se succèdent dont la famille allemande Voncampe.

A partir de 1984, le Prince Guy de Polignac (né en 1905), reprend la propriété. Issue d’une famille cousine des Monaco, il souhaitait acheter un vignoble dans le bordelais après son expérience au sein de la maison champenoise Pommery. Le blason de la famille est toujours gravé à l’entrée du Château.

La famille Lapalu exploite la propriété en fermage à partir 1995. En créant la société « Les Trois Châteaux » en 1996, elle regroupe les Châteaux Patache d’Aux, Lacombe Noaillac et Liversan. Lors du rachat des domaines Lapalu dans les années 2010, Antoine Moueix Propriétés décide d’investir au Château Liversan, au chai et à la vigne, afin de porter les vins et le domaine au plus haut parmi les Crus Bourgeois du Haut-Médoc.

Depuis Juillet 2019, Château Liversan fait partie de la joint-venture créée avec le groupe Chinois Changyu. Ce partenariat a pour but de continuer le développement de la viticulture, d’optimiser les équipements de vinification et d’élevage et d’assurer la renommée internationale d’un Château au potentiel qualitatif immense.

Vignoble & chai

Le vignoble du Château Liversan, s’étend sur 51 hectares plantés en Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Petit Verdot. Ce Haut-Médoc -Cru Bourgeois- se situe sur la commune de Saint-Sauveur, limitrophe de Pauillac. Le domaine fut classé en Cru Bourgeois en 1932.

Un terroir exceptionnel à révéler

Le terroir se compose de sols homogènes : en surface, le regroupement de graves sablo-limoneuses incarnent les 30 premiers centimètres. Le dessous est plus subtil avec des argiles graveleuses, des fractions de quartz et souvent des fragments calcaires. Le calcaire à astéries se retrouve presque toujours en fondation des 51 hectares.

Au Château Liversan, tous les herbicides ont été supprimés, la mise en place de la confusion sexuelle sur certaine parcelle et la suppression de perturbateurs endocriniens laisse place à l’utilisation des biocontrôles et à de nouvelles pratiques alternatives. Le nouveau programme phytosanitaire tend vers un zéro résidu dans les vins. Tout ce travail est fraîchement récompensé avec l’obtention de la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 à partir du millésime 2018. Château Liversan est donc la quatrième propriété d’Antoine Moueix Propriétés à être certifiée par l’AFNOR. Les vins bénéficient d’élevages nobles et d’une sélection parcellaire rigoureuse qui subliment l’expression du terroir.

Découvrer le terroir de Château Liversan en vidéo

Des vendanges et vinifications simples

Au moment des vendanges, les raisins sont ramassés mécaniquement grâce à des machines dotées de tri embarqué. Les grappes passent également dans un conquet vibrant et sont triées sur une table à rouleaux pour ne sélectionner que les meilleures baies, à maturité optimale.

Toutes les opérations effectuées par l’équipe viticole restent simples et naturelles : les raisins ne sont pas foulés, le remplissage de la cuve suffit à écraser les baies. Les fermentations démarrent spontanément et la température monte doucement à 28°C. Les extractions se réalisent par remontage, définit chaque matin par le maître de chai. Un délestage est parfois placé au cœur de la fermentation. Cette séparation complète des jus de leur peau permet de créer de nouveaux chemins de contact entre jus et chapeau. Notre philosophie est peu interventionniste, le respect de la matière et la douceur dans l’élaboration. La durée de cuvaison varie d’une cuve à l’autre et seule la dégustation nous guide pour conserver le vin jeune sous son chapeau. Si l’essentiel de la seconde fermentation se déroule en cuves, une partie se réalisera en barriques neuves avec un panel de tonneliers choisis. La dégustation de ces barriques nous indiquera le meilleur choix pour l’élevage en barriques de nos vins.

Philippe Marchal

Directeur Technique du Château Liversan

Un élevage des vins en barriques de chêne français pour sublimer l’expression du terroir

Une partie de la fermentation malolactique a lieu dans des barriques de chêne français neuves provenant d’un panel de tonnelier sélectionné. L’élevage classique du Château Liversan est 25% en barriques neuves, 25% en barriques d’un vin, 25% en barriques de deux vins et 25% en cuves.

L’expression d’un lieu, d’un terroir. Le bois doit être exhausteur sans usurper la personnalité du vin. Ainsi le choix des bois est redéfini chaque année.

Fiche technique

APPELLATION : Haut-Médoc
DISTINCTION : Cru Bourgeois
EMPLACEMENT : Commune de Saint-Sauveur. À l’ouest de Pauillac, avec une moindre influence de la Gironde. Altitude 13 mètres.
CLIMAT : Tempéré et océanique
ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE : Merlot (55%), Cabernet Sauvignon (39%), Cabernet Franc (4%), Petit Verdot (2%)
SUPERFICIE : 51 hectares
TERROIR : Graves sablo-limoneuses en surface, argiles graveleuses avec des fractions de quartz et des fragments calcaires en profondeur avec du calcaire à astérie en fondation
DENSITE DE PLANTATION : 9000 pieds / hectares
AGE MOYEN DES VIGNES : 30 ans
PRATIQUES CULTURALES : Entretien des sols par labours, couvert végétal hivernal, amendement organique bio, emploi de biocontrôle, déploiement de méthode de lutte alternative (huiles essentielles, argile, talc), effeuillage
VENDANGES : Mécaniques avec tri embarqué
VINIFICATION : Cuve en inox thermorégulées de 25 hectolitres à 200 hectolitres
ELEVAGE : en barriques de 225 Litres pendant 12 mois, des essais sont menés en 500 Litres. 25% en barriques neuves, 25% en barriques d’un vin, 25% en barriques de deux vins et 25% en cuves en inox
OENOLOGUE CONSEIL : Stéphane Derenoncourt
CERTIFICATIONS : HVE3 en 2018

Château Liversan

Le vignoble est situé à une altitude de 13 mètres et bénéficie d’une exposition Nord/Sud. Les vignes sont plantées sur un plateau de graves fines sur socle calcaire. Le vin est vinifié dans des cuves en inox thermorégulées, suivi par un élevage en barriques de chêne français durant 12 à 14 mois avec 25% de barriques neuves, 25% de barriques d’un vin, 25% de barriques de deux vins et 25% en cuves en inox. Rouge rubis assez profond. Très expressif, léger et boisé avec une belle complexité. Soyeuse, les tanins sont délicats tout en présentant une belle concentration.

  • AOC : Haut Médoc
  • Distinction : Cru Bourgeois 
  • Assemblage : 50% Merlot, 44% Cabernet Sauvignon, 4% Cabernet Franc, 2% Petit Verdot
  • Température de service : entre 14 et 16 degrés
  • Potentiel de garde : entre 5 et 10 ans
MILLESIMES

Les Charmes de Liversan

Le « petit frère » de Château Liversan est issu d’une sélection parcellaire – des vignes plus jeunes -. Ce vin se distingue par son fruit et son harmonie. Tout comme Château Liversan, il est vinifié en cuves en inox thermorégulées suivi par un élevage en cuves en inox, sous bois (chêne français), pendant 6 à 9 mois. Mûres et fruits frais, montrant une douce présence tanique. Une bonne concentration et une belle attaque de fruits rouges sur le palais, qui se prolonge sur des tanins souples et une acidité rafraîchissante.

  • AOC : Haut Médoc
  • Température de service : entre 14 et 16 degrés
  • Potentiel de garde : entre 2 et 5 ans
MILLESIMES

château liversan

Château Liversan
146 Fonpiqueyre
33250 Saint-Sauveur