Château
Grand Renom Blanc
2015

Château
Grand Renom Blanc
2015

Conditions climatiques

L’hiver a été globalement doux, mis à part le mois de janvier qui a été très froid. Le mois de mars a lui été pluvieux et gris. De ce fait, le débourrement a été tardif. Les conditions climatiques du mois de juin ont été exceptionnelles avec des températures et un ensoleillement estival. La floraison et la nouaison ont pu être rapides et complètes. Des signes très positifs pour un grand millésime.

Le mois de juillet a aussi été très chaud et sec formant des baies très petites et concentrées. Les pluies du mois d’août ont permis d’entamer de manière idéale la maturation des raisins, tout en limitant le stress hydrique pour la plante. Le mois de septembre a été frais et secs. Les maturités ont donc été atteintes lentement et sans pourriture, permettant de récolter toutes les parcelles à leur plus haut potentiel qualitatif. Les raisins étaient de petites tailles, très concentrés avec des tanins très qualitatifs.

De la vigne au verre

Avec les conditions climatiques, les blancs ont été récoltés précocement (le 30 août) pour conserver tout le potentiel aromatique des raisins et de la fraîcheur. Lors des vendanges, avant le pressurage, les raisins macèrent pour extraire tous les précurseurs d’arômes dans le jus. Toute la vendange est protégée de l’oxygène puis pressée à basse pression pour extraire uniquement les jus les plus aromatiques et le plus qualitatifs. 

Les jus fermentent ensuite à 16 degrés pour protéger les arômes. Le vin est ensuite élevé sur lie avec un brassage régulier de celle-ci. Cet élevage permet d’apporter un équilibre en bouche avec le gras et l’acidité.  Les vins sont ensuite mis en bouteille en février.