CHÂTEAU
PATACHE D’AUX

Médoc

CHÂTEAU
PATACHE D’AUX

Médoc

Le Château Patache d’Aux se situe sur la commune de Bégadan, dans le Nord du Médoc.

 

Son vignoble de 58 hectares s’étend sur les communes de Bégadan et de Saint-Christoly du Médoc. Il est l’un des vignobles les plus septentrionaux du bordelais. Il bénéficie d’un climat océanique, à 10 kilomètres de l’estuaire de la Gironde et 30 kilomètres de l’océan Atlantique.

Les parcelles du Château Patache d’Aux se situent à 10 kilomètres de distance et sont établies sur deux formations géologiques distinctes, conférant des caractéristiques agro-viticoles bien différentes. Le vignoble situé sur la commune de Bégadan, évolue sur le plateau formé par « le calcaire de Bégadan ». La seconde partie, située sur la colline de Saint-Christoly, donne directement sur les Girondes dites « Terrasses de graves alluviales ». Cabernet Sauvignon et Merlot composent la majorité du vignoble et le Cabernet Franc et Petit Verdot viennent compléter, en faible proportion, l’assemblage du Patache d’Aux.

La cuvée Château Patache d’Aux est un assemblage de Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Verdot et Cabernet Franc, vinifié dans des cuves en béton brut thermorégulées puis élevé en barriques de chêne français. Ce vin est dense et structuré, dominé par le caractère argileux du Terroir de la propriété, avec un nez sur une aromatique de fruits frais et des notes empyreumatiques soutenues, amenées par la forte proportion de Cabernet Sauvignon. La bouche est marquée par une attaque vive, révélateur d’une belle fraîcheur. Un milieu de bouche soutenu par un boisé fin et structurant et des tanins souples. La finale est longue et marquée par des tanins soyeux, quelquefois un peu fermes dans sa jeunesse.

Histoire

1660
Jean-Jacques d’Aux, Seigneur de Bégadan, devient propriétaire des terres et participe à l’assèchement des marais.
1720

Premières vendanges des vignes plantées en 1710 par Simon-Pierre d’Aux, seconde génération des Seigneurs d’Aux.

1779

Construction du premier cuvier de vinification.

1835

Le Chevalier Henri-Raymond d’Aux vend le domaine de « Patache » (30 hectares) à Pierre Lussac. Georges Badimon, son gendre, en prend la direction en 1855. Les Delons héritent du domaine par mariage en 1860.

1880

Le site de production se développe et Numa Delon (père), banquier à Lesparre, fait graver ses initiales sur un chai du domaine. La propriété s’appelle Cru Patache et produit 100 tonneaux.

1932

Le Cru Patache d’Aux (nom usuel depuis 1918) est consacré Cru Bourgeois. Roger et Paul Delon (neveux de Numa Delon fils) gèrent le domaine depuis 1924.

1964

Le domaine Patache d’Aux est vendu à Claude Lapalu. Le millésime 1964 présente la première étiquette avec la calèche et les chevaux.

2016

Antoine Moueix Propriétés écrit une nouvelle page de l’histoire du Château Patache d’Aux en rachetant la propriété en fin d’année 2016.

Origine du nom et de l’étiquette

Une patache se réfère aux vaisseaux maritimes douaniers qui naviguaient dans l’estuaire de la Gironde au XVIIIème siècle mais également aux diligences de fortune utilisées pour les déplacements des Seigneurs. On peut supposer que les trois chevaux qui tractent la diligence symbolisent les trois familles qui ont participé à l’histoire du domaine : les Seigneurs d’Aux, les Familles Lussac et Lapalu.

Vignoble & chai

Commençons par connaître notre terroir…

Les parcelles du Château Patache d’Aux se situent sur deux communes distantes de 10km. Ces deux zones sont établies sur deux formations géologiques bien distinctes et conférant des caractéristiques agro-viticoles très différentes.

Sur la commune de Bégadan, 48 hectares du vignoble se situent sur le plateau formé par le « Calcaire de Bégadan ». On retrouve sur ce plateau des sols carbonatés dont l’épaisseur d’argile en surface varie en fonction de l’altération et de la profondeur de la dalle, variant entre 25 et 60 centimètres de profondeur.

La seconde partie du vignoble, située sur la croupe de Saint Christoly du Médoc, s’étend sur des pentes douces d’exposition Est, donnant directement sur la Gironde dites « Terrasses de graves alluviales ».

…Et le mettre en valeur à travers le choix du matériel végétal

Les vignes les plus vieilles sur le vignoble de Patache d’Aux ont 88 ans. Des années 30 à 80, les choix étaient principalement orientés vers le cabernet sauvignon, puis le merlot s’est petit à petit installé pour équilibrer à presque la moitié de l’encépagement.

Le vignoble de Patache d’Aux est historiquement planté en haute densité (9090 pieds/hectare), ce qui permet d’avoir des charges en raisins moins importantes par pied, assurant ainsi des conditions de maturation plus satisfaisantes et une meilleure concentration des composés phénoliques.

Les vignes sont conduites en guyot double (sans courson de rappel) palissées, taillées en moyenne à 6 bourgeons par pied sur les vignes à haute densité.

En 2019, l’encépagement est 50% en Cabernet Sauvignon, 44% en Merlot, 4% en Cabernet Franc et 2% en Petit Verdot.

Le pilotage de notre production sous une certification environnementale

Le Château Patache d’Aux se trouve depuis 2012 dans une démarche de Système de Management des Entreprises (SME) instauré par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux et possède deux certifications : Haute Valeur Environnementale de Niveau 3 (HVE3) et ISO 14001 depuis le millésime 2017. Dans le cadre de ces certifications, le Château Patache d‘Aux n’utilise plus de produits CMR (cancérigène, mutagène, reprotoxique) depuis le millésime 2015, et l’utilisation de produits de biocontrôle fait aujourd’hui partie d’une démarche active des équipes. La propriété se trouve entièrement en confusion sexuelle pour la lutte contre les vers de grappe. Notre démarche phytosanitaire évolue vers une démarche « Zéro résidus de pesticides » dans les vins avec des analyses de résidus de pesticides effectuées depuis le millésime 2016. Notre volonté est de produire un vin le plus « proprement » possible dans un souci de respect de notre écosystème et des consommateurs. Nous sommes convaincus que le travail mécanique des sols est un levier essentiel dans l’amélioration de la qualité de nos vins. C’est pourquoi, chaque année, nous augmentons nos surfaces de sols travaillées mécaniquement : les cavaillons travaillés mécaniquement sont entretenus par buttage/décavaillonnage et par des outils de type lames inter-ceps en saison végétative. Cette volonté vient d’une part d’un objectif de diminuer encore nos intrants phytosanitaires et de favoriser l’activité biologique des sols. Avec un enracinement plongeant, la vigne est moins réactive aux épisodes climatiques. Nous acquérons une meilleure profondeur et complexité dans les vins : la présence de la dalle calcaire assez superficielle est un atout qualitatif indéniable que nous pouvons exploiter à condition que les racines atteignent cette dalle.

Lucie Lauilhé

Les opérations techniques pour l’élaboration de notre Cru

Les parcelles sont récoltées en fonction de leur niveau de maturité et du profil du raisin. Nous effectuons une sélection parcellaire fine, dans la limite du ramassage effectué à la machine, en associant des parcelles de profil similaire, qui bénéficieront d’un protocole de vinification adapté. Nous appuyons notre sélection parcellaire et intra-parcellaire sur le niveau de vigueur, sur la charge en raisin et sur le type de sol. Durant toute la fermentation alcoolique, les extractions sont pilotées par remontages, pigeages et délestages, avec un protocole d’extraction spécifique selon le niveau de maturité et le profil du raisin. Les cuvaisons varient entre 15 et 30 jours, selon le profil du vin. Les lots sont entonnés en barriques de chêne français, à proportion de 1/3 de barriques neuves, 1/3 de barriques d’un vin et 1/3 de barriques de deux vins. Les élevages varient entre 10 et 14 mois, selon la structure du vin. Les tonneliers sélectionnés pour les élevages du Château Patache d’Aux ont évolué. Les chauffes sélectionnées sont aujourd’hui moins fortes. La volonté de la propriété est d’évoluer vers un profil de barriques à visée de structurer le vin sans apporter une aromatique toastée ou grillée pour se rapprocher le plus possible de l’identité du Terroir.

Fiche technique

APPELLATION : AOC Médoc
DISTINCTION : Cru Bourgeois
EMPLACEMENT : Commune de Bégadan dans le nord du Médoc. Proximité accrue de l’océan et de la Gironde. Altitude de 20 mètres.
CLIMAT : tempéré et océanique
ENCEPAGEMENT : Merlot (44%), Cabernet Sauvignon (50%), Cabernet Franc (4%), Petit Verdot (2%)
SUPERFICIE : 58 hectares pour le Château Patache d’Aux
TERROIR : Sol argilo-calcaire sur dalle calcaire superficielle profonde, argile lourde et graves argilo-sableuses.
DENSITE DE PLANTATION : 8500 pieds / hectares
AGE MOYEN DES VIGNES : 39 ans
PRATIQUES CULTURALES : Travail mécanique intégral des sols sur la moitié de la surface, avec maintien d’un enherbement sur l’inter-rang, à base de céréale ou d’Enherbements Naturels Maîtrisés (ENM). Désherbage sous le rang sur la moitié de la surface, avec maintien de l’inter-rang enherbé en ENM, entretenu par tonte. Travaux en verts manuels, et effeuillage mécanique.
VENDANGES : mécaniques avec machine à tri optique embarqué, manuelles sur les jeunes plantes.
VINIFICATION : cuves en béton brut non revêtues.
ELEVAGE : entre 60 et 100% du vin élevé en barriques avec 1/3 de barriques neuves, 1/3 de barriques d’un vin, et 1/3 de barriques de deux vins ; entre 0 et 40% du volume élevé en cuves en béton brut.
OENOLOGUE CONSEIL : Stéphane Derenoncourt
CERTIFICATIONS : ISO 14001 et HVE3 à partir de 2017, engagé dans le Système de Management Environnemental depuis 2012.

Château Patache d’Aux

« On connaissait les vins du Château et leur succès de restauration, on savoure désormais cette étiquette qui a renoué avec ses heures de gloire. Son propriétaire Advini a su tracer les grandes lignes de son renouveau et la doter des moyens nécessaires. Avec son caractère entier et médocain, c’est avec plus de précision et sous les conseils avisés des équipes de Stéphane Derenoncourt que Patache d’Aux poursuit sa quête d’excellence. » Commentaire palmarès producteur guide B&D 2020

Les vignes de Château Patache d’Aux évoluent sur un sol argilo-calcaire fractionné, permettant aux profondes racines de la vigne de s’alimenter en nutriments et eau, même au plus fort de l’été. Cette cuvée est issue de sélections parcellaires rigoureuses, vinifiée en cuves en béton brut et en cuves en inox, toutes thermorégulées. Afin d’assouplir les tanins et de libérer tout le potentiel aromatique du vin, il bénéfice d’un élevage en barriques de chêne français pendant 12 mois. On aperçoit une robe profonde sur des nuances violettes. Un nez sur des notes de fruits, accompagnées d’un boisé franc et complexe. En bouche, on retrouve des tanins souples et fondus, avec une complexité aromatique. Une finale longue et harmonieuse, nous fait apprécier ce vin.

  • AOC : Médoc
  • Distinction : Cru Bourgeois
  • Cépages : 60% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet Franc, 3% Petit Verdot
  • Température de service : entre 16 et 18 degrés
  • Potentiel de garde : entre 10 et 15 ans
MILLESIMES

Le Relais de Patache d’Aux

Il est le « petit-frère » du Château Patache d’Aux, aux couleurs du clocher de Bégadan, où se situe ce domaine emblématique du nord du Médoc. Issu d’une sélection parcellaire de 58 hectares – des vignes les plus jeunes – il se distingue par son fruit et son harmonie. Les raisins destinés à sa production sont vinifiés en cuves en béton brut et en cuves en inox thermorégulées, suivi par un élevage en cuves en inox, avec une faible proportion en barriques de deux vins, pendant 6 à 9 mois. Un vin aromatique et harmonieux, sur les fruits noirs et le boisé léger, avec des tanins suaves et une bonne longueur.

  • AOC : Médoc
  • Cépages : Cabernet Sauvignon, Merlot
  • Température de service : entre 16 et 18 degrés
  • Potentiel de garde : 5 ans
MILLESIMES

Les Chevaux de Patache d’Aux

C’est un des seconds vins du Château Patache d’Aux. Il présente un profil plus fruité car issu des vignes les plus jeunes. Les raisins destinés à sa production sont vinifiés en cuves en béton brut et en cuves en inox thermorégulées, suivi par un élevage en cuves en inox avec avec une faible proportion en barriques de deux vins, pendant 6 à 9 mois. Un vin aromatique et harmonieux, sur les fruits noirs. Une bouche ronde et séduisante.

  • AOC : Médoc
  • Cépages : Cabernet Sauvignon, Merlot
  • Température de service : entre 16 et 18 degrés
  • Potentiel de garde : 5 ans
MILLESIMES

Château Patache d’Aux

Château Patache d’Aux 
1 rue du 19 mars 1962
33340 Bégadan